L'histoire
de Cuissoh

"Depuis mon adolescence, je souffre chaque été de la douleur liée aux frottements de mes cuisses. Pendant de nombreuses années je pensais être la seule, et j’en avais honte. Alors créer Cuissoh c’est avant tout dire aux femmes “c’est OK, et tu n’es pas seule”. Créer une solution pour libérer et décomplexer les femmes, voilà ce qui m’anime au quotidien."

Léa, fondatrice de Cuissoh

Créer la solution qui manquait aux femmes !


Tout part d’un bootcamp entrepreneurial auquel Léa participe à la rentrée 2019 entre deux CDI. A la fin du premier atelier, l’intervenante pose la question suivante “à quel problème que vous rencontrez vous aimeriez apporter une solution ?”.

La réponse est comme un cri du cœur pour Léa : “aux cuisses qui frottent l’été !”. Il suffit alors de voir les yeux des 49 autres femmes présentes ce jour-là pour comprendre que Cuissoh est né.

Léa n’a aucune expérience textile ou mode, et aucune expérience entrepreneuriale non plus. Mais elle y croit : elle va créer un produit qui propose enfin une vraie solution aux femmes qui souffrent du frottement de leurs cuisses.

La première étape ? Interroger les femmes. Plus de 600 réponses au questionnaire de lancement plus tard, le constat est sans appel : plus de 60% des femmes interrogées ont les cuisses qui frottent, et aucune n’a trouvé de solution satisfaisante aux douleurs causées par le frottement.

Commence alors un travail de quasiment deux ans pour définir la meilleure solution, dessiner et concevoir le Shorty, trouver les bons partenaires, sourcer la matière, faire tester le produit… Un parcours semé d'embûches et d’apprentissages, qui aboutit aujourd’hui à un produit testé approuvé par les cuissettes : le Shorty Cool.

La création s’est faite main dans la main avec la communauté des cuissettes, qui ont régulièrement été sollicitées pour les choix stratégiques (couleur, tailles, choix entre plusieurs options de modèles…) et qui n’ont pas cessé d’apporter leur soutien au projet.

Aujourd’hui, je suis fière de proposer un Shorty à l’efficacité prouvée et qui va permettre aux femmes de profiter de l’été pas après pas ! Et je remercie l’ensemble des cuissettes qui soutiennent Cuissoh depuis le début et qui m’apportent leur énergie au quotidien.”

Léa, fondatrice de Cuissoh

Un lancement en fanfare sur Ulule

Après 2 ans de travail, les précommandes du Shorty Cool ouvrent le 22 mars 2020 sur Ulule (le jour de la saint Léa, ça ne s’invente pas!). Alors que Léa visait un objectif de 100 Shorty, ce sont plus de 350 qui sont précommandés en moins de 24h !

Sans dépenser 1 euro de pub, et grâce au soutien des cuissettes qui partagent massivement le projet, le palier des 1000 shorty est atteint 8 jours plus tard : la libération des cuisses est en marche !

A l’issue de la campagne Ulule, ce sont finalement plus de 2 000 Shorty qui ont été précommandés et 65 000 € récoltés. Ce succès ouvre de nouvelles perspectives : Léa prend la décision de se consacrer à Cuissoh à temps plein, à partir de septembre 2021.

“Grâce à la campagne Ulule et au soutien incroyable des cuissettes et de mon entourage, j’ai la joie immense (et l’honneur) de pouvoir structurer Cuissoh en une véritable entreprise, et de prendre la tête de la libération des cuisses. Merci pour tout, j’ai hâte de vous emmener avec moi dans cette folle aventure !”

Léa, fondatrice de Cuissoh

Ils parlent de Cuissoh !

“Cuissoh, la jeune marque qui veut résoudre le problème des cuisses qui frottent” dans Les Echos Start
> À lire

“Vous aussi vous avez les cuisses qui frottent en été ?” Paulette magazine
> À lire

“Cuissoh : bye bye les cuisses qui frottent” Bonjour mon corps
> À lire

“Exploser son objectif de campagne Ulule tout en étant salariée” Maker Side
> À écouter